Alfred de Vigny

Lettre autographe signée, sans lieu, 14 février 1838, à Hippolyte Barbier.

600,00 €
TTC Livraison gratuite en France métropolitaine

Il s'agit d'une lettre authentique.
Cette lettre est accompagnée d'une fiche descriptive comprenant une retranscription.

En détail

Lettre autographe signée, sans lieu, 14 février 1838.

Le poète sort d'une maladie (« J'ai beaucoup souffert, mais aujourd'hui me voici encore guéri [...] » et souhaite voir son correspondant pour parler de son « excellente entreprise du Prytanée » à laquelle il n'arrivera « jamais autant de bien qu['il] lui en souhaite. »

Il s'agit du Prytanée des lettres, des sciences et des arts, « société littéraire, scientifique et artistique ». Domiciliée rue Notre-Dame des Victoires, le Prytanée était « une sorte d'hôtel des invalides pour les littérateurs vieux, pauvres et infirme » qui offrait « aux gens du monde et à la jeunesse des deux sexes des cours d'histoire, improvisation oratoire, littérature, musique, vocalisation, langues et littératures allemande, anglaise, italienne ; sténographie. »

L'abonnement était de 100 francs par an ou 10 francs par mois et incluait une exposition permanente d'objets d'art, une revue mensuelle - « format au bout de l'année un volume de 900 pages » et un congrès permanent des lettres, sciences et arts.

Célestin de Sévanne mentionne cette société dans ses Mémoires : « Des cours de tous genres y attiraient l'élite du public, attiré lui-même par l'élite des jeunes capacités d'alors. les noms de Chateaubriand et de Ballanche patronnaient cette aristocratie intellectuelle. Le père de la comtesse de Lernay fut appelé à siéger aux séances comme président ordinaire. Sa fille prit une part active au mouvement progressiste qui surgit alors de cette pépinière de savants, de lettrés, d'artistes, d'où sortirent la plupart des talents qui honorent aujourd'hui notre littérature et nos arts, et dans laquelle se distinguaient déjà brillants d'avenir, les noms du jeune Louis de Loménil, Alfred Desessart, Léon-Simon, Ausou, Félix Voisin, Halma grand, Beugnet, Mieroslawski, Hippolyte Barbier, Chodzko, Wautier, Darcourt, Rastoul, Roger, Marquerie, Jaucourt, Batta, Delabarre, Lecerf, Cambon, Pataléoni, Melle Netty, Boutibonne, Walckenaër, Chollet, Gentile, Levassor, etc. »

À noter qu'il existe une composition gravée par Challamel dédiée « A Alfred de Vigny » qui montre un portrait de l'écrivain, une scène de Chatterton, une petite vue de Loches et diverses allusions à ses autres œuvres.

14. fev
1838

J'ai beaucoup souffert, mais aujourd'hui me voici encore guéri. Je vous ai fait écrire un mot de mon lit, je ne sais si vous l'avez reçu. Je voudrais vous voir un de ces matins pour parler de votre excellente entreprise du Prytanée. Il ne m'arrivera jamais autant de bien que je lui en souhaite. Outre le mercredi, vous savez que tous les jours vous me trouverez de midi à deux heures. Je voudrais vous voir pour parler de cette lettre qui peut vous être agréable et que j'écrirai, mais à qui ? -

Tout à vous
Alfred de Vigny

Références biographiques
Hippolyte Barbier
Hippolyte Barbier

Louis Stanislas Hippolyte Barbier (1808-1864) est un ecclésiastique, avocat et littérateur français.

Plus de lettres...
Alfred de Vigny
Alfred de Vigny

Alfred Victor de Vigny (1797-1863) ou comte de Vigny est un écrivain, romancier, dramaturge et poète français, figure influente du romantisme.

Plus de lettres...
Caractéristiques
01-666
Type
Lettre autographe signée (L.A.S.)
Date
14 février 1838
Nombre de pages
1
Langue
Français
Sujet
Journalisme
Paiements
100% sécurisés
Conseils
personnalisés
Livraison gratuite
en France métropolitaine
Authenticité
certifiée

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus