Marie Laurencin

Lettre autographe signée, Les Moutiers-en-Retz, 29 août 1953, à Jean Denoël.

500,00 €
TTC Livraison gratuite en France métropolitaine

Il s'agit d'une lettre authentique.
Cette lettre est accompagnée d'une fiche descriptive comprenant une retranscription.

En détail

Lettre autographe signée, Les Moutiers-en-Retz, 29 août 1953, à Jean Denoël.

Belle lettre qui révèle le désarroi et l'inquiétude de Marie Laurencin à la fin de sa vie.

L'artiste a alors 70 ans et se bat toujours lors de son procès pour récupérer son appartement réquisitionné en 1944 : « Quelles vacances ! pour les uns. Ici cela n’a rien changé puisque je suis prisonnière à cause de ce procès. Nous avons en garde des poissons inconnus pas tout à fait ordinaires qui nous disent bonjour. »

Elle mentionne une visite de l'écrivain André Rouveyre (1879-1962) qui « voudrait une retraite chauffée pour l’hiver et préparer un gros travail sur Guillaume Apollinaire ».

L'artiste lui annonce ensuite qu'elle doit se rendre en Suisse pour exécuter des « portraits des princesses mais avec [son] complexe d’infériorité lorsqu'il s’agit de commandes privées – et [son] procès – et l’horreur des déplacements – [elle] ne [sait] pas ce qu'[elle] ferai – mûre pour le sanatorium plus que pour n’importe quoi ».

Elle termine en mentionnant l'extraordinaire manière dont Rainer Maria Rilke parle d'elle dans une lettre publiée en allemand.

L'enveloppe d'origine est conservée.

Le 29 août 1953

Mon cher Jean -
quelles vacances !
pour les uns.

J'ai cela n'a rien changé puisque je suis prisonnière à cacuse de ce procès.

Nous avons en garde des poissons inconnus pas tout à fait ordinaires qui nous disent bonjour.

Les grèves ont pesé sur le cerveau.

Je n'ai pu travailler simplement le catalogue de la bibliothèque.

On en est à la moitié des découvertes dans les livres décicacés.

Trois de Paul Valeryete et tes traductions anciennes - on a profité de certaines occasions - cartes d'identité - passeport et même radiographies des colonnes vertebrales pourquoi pas !

André Rouveyre est venu hier - rue Masseran il s'est rencontré avec Ch. Brighton qui n ous emménera la semaine prochaine chez les Bénédictines à Limon.

Il voudrait une retraite chauffée pour l'hiver et préparer un gros travail sur Guillaume Apollinaire (que depuis deux ans ils ont bien assomé) à mon avis - : vers le 15 septembre je devrais aller en Suisse.

Portraits des princesses mais avec mon complexe d'infériorité losrqu'il s'agit de commandes privées - et mon procès - et l'horreur des déplacements - je ne sais pas ce que je ferai - mûre pour le sanatorium plus que pour n'importe quoi -

Dites à Florence toute ma Tendresse.

Avez-vous lu le livre de Christian Megret quelles sont les ficelles ? mais le caractère du Redé est rudement bien - cela m'amuse plus que du Jouhandeau moins fatiguant.

Votre
Marie

Rainer Maria Rilke - parle de moi d'une extraordinaire manière dans une lettre publiée en allemand -

[sur l'enveloppe :

Monsieur Jean Denoël
Le Provençal
Juan les Pins
(Alpes Maritimes)

Envoi Marie Laurencin Hotel de la Plage.
Moutiers-en-Retz-Loire-Inférieure]

Références biographiques
Marie Laurencin
Marie Laurencin

Marie Mélanie Laurencin (1883-1956) est une artiste-peintre figurative française, mais aussi une graveuse et une illustratrice, étroitement associée à la naissance de l'art moderne.

Plus de lettres...
Jean Denoël
Jean Denoël

Jean Denoël (1902-1976) est un éditeur français. Il est également l’exécuteur testamentaire de Jean Cocteau et de Max Jacob.

Plus de lettres...
Caractéristiques
01-369
Type
Lettre autographe signée (L.A.S.)
Lieu
Les Moutiers-en-Retz, France
Date
29 août 1953
Nombre de pages
4
Langue
Français
Sujet
Justice
Paiements
100% sécurisés
Conseils
personnalisés
Livraison gratuite
en France métropolitaine
Authenticité
certifiée

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience en ligne. En savoir plus